Montréal, Montréal …

« JE NE SUIS PAS ENCORE ALLÉE PARTOUT MAIS C’EST SUR MA LISTE »


Après presque 2 mois passée à Montréal, il est temps de faire un petit bilan. Je suis arrivée à Montréal après mon Road Trip de 2 semaines sur la Côte Ouest des États-Unis en novembre 2018.

Il faut dire que j’ai passé pas mal de temps à apprécier le fait de n’avoir rien à faire. Je me lève par choix et non par obligation.

Je n’ai plus de cours ou d’examens. Je n’ai pas à repasser ma journée de travail en boucle et à penser à ce qu’il me reste à faire. Même si des fois j’ai envie de travailler quand je ne fais vraiment rien, je profite de ces moments où je peux consacrer mon temps à moi-même.

LA VILLE

Montréal est une ville reposante surtout en cette période hivernale qui n’en finit plus. Le stress parisiens est à des kilomètres. Je peux me déplacer sans avoir à m’énerver parce qu’on me marche sur les pieds, parce que je suis trop serrée dans le RER ou le métro.

Ils font la queue pour monter dans le bus. Et avec seulement 4 lignes de métro, on s’y retrouve facilement. Les gens sont à la limite d’être trop polis et aimables (en général). Il faudrait trouver un équilibre entre la vie en Ile-de-France et à Montréal.

Grâce à mes anciens voyages au Canada, je connaissais principalement le centre-ville de Montréal et l’une de ses rues principales St Catherine qui est en travaux.

J’ai donc pu découvrir les autres quartiers de cette ville qui est loin d’être un petit village. Entre le Plateau où se réfugient tous les français, le Village Gay plutôt animé en été, le Vieux-Montréal, le Mile End et le Centre-ville, il y a de quoi faire.

J’ai d’ailleurs pu faire un tour de Montréal à la recherche des fresques murales sur divers bâtiments de la ville. La plus connue étant la représentation de l’artiste Léonard Cohen. La meilleure vue se trouve au sommet du Mont Royal.

L’une des plus belles vues de la ville se trouve aussi au niveau de l‘Oratoire Mont Royal. En ce temps hivernal, les raccourcis à travers les bois sont fermés. J’ai donc, à l’aller, pris le chemin le plus long pour rejoindre l’Oratoire, environ 1h de marche dans la neige.

Au retour, j’ai tout simplement pris les grands escaliers qui donnent directement sur une rue en centre ville. Malgré le froid, le soleil était au rendez-vous et la balade agréable. 

Je suis déjà aller plusieurs fois dans le vieux-Montréal mais ça vaut toujours le détour de faire une balade dans les petites ruelles et se balader le long du vieux-port. D’autant plus qu’ils y ont installé une grande roue et que l’on peut patiner sur le lac gelé en cette période. La ville s’adapte bien en fonction des saisons.

CUISINE

Côté cuisine, Montréal est réputée pour ses fameuses Poutine. C’est un plat à base de frite, fromage et sauce Poutine (une base de viande). Tu peux ajouter à ceci tout ce que tu veux, viandes, fromages, oignons, poivrons, olives, etc. Et bien sûr le prix augmente avec tout ça.

J’ai testé le restaurant le plus connu pour les Poutines, La banquise, non loin de le rue Mont-Royal sur le Plateau. Le restaurant est ouvert tous les jours, 24h/24. Victime de son succès, il y a très souvent une longue attente avant d’entrer. À part si on a de la chance comme moi.

Mais, je peux dire que, jusqu’à présent, c’est la meilleure Poutine que j’ai testé. Cette fois-ci j’ai pris la T-Rex avec ses 3 viandes et un supplément fromage de chèvre.

Il y a des Poutines pour tous les goûts et toutes les faims. Il existe Poutineville qui a plusieurs restaurants en ville et ils sont pas mal aussi. Le plus est que l’on peut créer sa propre poutine. 

D’autre part côté cuisine à la maison, on a à disposition tous les fruits et légumes que l’on souhaite tout au long de l’année. On peut donc s’offrir des fraises ou des cerises bien sucrées en plein mois de décembre par -20°C.

On peut aussi profiter de légumes bien trop gros pour être totalement naturels. Globalement, la nourriture reste abordable. Mais comme pour tous, le pain et le fromage manquent rapidement. On a tout à disposition mais leur qualité et prix nous freinent.  

L’HIVER !

En ce qui concerne les températures, le froid était bien présent. Le mois de janvier à connu sa tempête qui a laissé 30cm de neige en une nuit.

À mon réveil, j’ai vite compris l’étendu des dégâts en regardant l’états des fenêtres. C’est sans parler des rues qui n’étaient pas totalement déneigées malgré le passage des déneigeuses. Et puis les voitures étaient à la limite d’être ensevelis pour les petits modèles.

Globalement, l’hiver est supportable, il suffit de porter plusieurs couches et d’avoir son beau manteau qui résiste aux basses températures.  

J’ai quitté Montréal le 6 février au soir pour reprendre mon petit périple vers de nouvelles villes. Pour mon premier arrêt, je retourne aux États-Unis, Côte Est cette fois-ci ! 

PLUS DE PHOTOS ICI …


Ta dose d’inspiration !

N’hésite pas à t’abonner à ma newsletter mensuelle pour recevoir un récap’ de tous les nouveaux articles disponibles sur le blog : Récits voyage, Conseils, Budgets, Photos, …

Traitement en cours …
Tu es bien abonné(e) à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s