East of Canada #1

« QUI VIT VOIT BEAUCOUP, QUI VOYAGE VOIT DAVANTAGE »


Me voilà de retour sur les routes après 6 mois d’arrêt. Durant cette période, je me suis installée à Toronto, j’ai découvert ce que la ville avait à offrir et j’ai travaillé au maximum pour renflouer les comptes. Bien sûr, je continuais à préparer mes voyages à venir !

Sur toutes les provinces du Canada, il me restait à découvrir la côte Est, bien après Québec. Alors me voilà !

HALIFAX
Jour 1

Aujourd’hui je suis de retour pour découvrir les provinces de l’Est : la Nouvelle Écosse, l’Île du Prince Edward et le Nouveau Brunswick.

On est donc le 3 septembre, il est 3h00, réveil pour me préparer. Voyager moins cher, ça a un prix !

Grosse confusion lorsque je me réveille après m’être couchée à minuit. Je ne sais plus pourquoi mon téléphone sonne !

Je prends tranquillement mon petit déjeuner et m’assure de partir à l’heure pour attraper mon bus de nuit qui m’emmène directement à l’aéroport en 1h pour 3,25$ contre 45$ en Uber.

Je prends mon vol avec WestJet sans problème et arrive à Halifax en fin de matinée. Je passe à l’agence de location Dollar, filiale Hertz, pour récupérer ma voiture, puis direction le centre ville.

Je fais quelques courses chez Sobeys et passe déposer mes affaires à l’auberge de jeunesse. Je reste encore une fois dans une auberge HI, HI Halifax. Je mange rapidement sur place puis il est temps pour moi de visiter la Citadelle.

Avec la rentrée scolaire de la veille, il y a peu de visiteurs et j’ai le temps de faire mon tour sans être dérangée. Cette Citadel Hill, aussi appelée Fort George, est la 4ème fortification érigée depuis 1749.

Devant prendre en compte toutes les contraintes liées à la position du fort, les intempéries et attaques multiples, il est construit en près de 28 ans. 

Durant ma visite, la météo est mitigée entre pluie, soleil et vent. Halifax étant en bord de mer, il fait rapidement froid quand le soleil est caché par les nuages.

Une fois ma visite terminée, je me dirige vers le parc Public Gardens tout ensoleillé pour le coup. Je me pose un bon moment pour profiter du cadre et apprécier d’être de retour sur les routes.

En fin de journée je reste tranquillement à l’auberge de jeunesse pour me reposer. La journée a commencé très tôt.

CAP VERS LE SUD
Jour 2

Pour cette 2ème journée, je prends la voiture et fais un 1er stop à Peggys Cove, au sud d’Halifax. Réputée pour son phare, cette petite crique voit défiler un grand nombre de touristes aujourd’hui. Entre les cars de tourisme et les voitures, difficile d’avoir sa photo en solo devant le phare.

Ce dernier planté dans une formation rocheuse me paraît plus petit que ce que j’imaginais. Le soleil est au rendez-vous et la vue est dégagée sur la Baie Sainte-Marguerite. Une belle journée comme je les aime !

Pour le déjeuner, je me rends un peu plus au sud et m’arrête à Lunenburg. Toute la province est réputée pour ses poissons, ses fruits de mer et en particulier son homard.

Aujourd’hui, je me prends des moules en entrée et du saumon en plat principal au restaurant Old Fish Factory. J’apprécie mes plats sous le soleil avec vue sur le port.

Je termine ma journée en faisant une balade en ville et me pose au bord de l’eau sur la rive faisant face au centre.

RANDONNÉE ET HISTOIRE
Jour 3

Pour ma dernière journée à Halifax, je commence par une petite randonnée au parc Bluff Wilderness qui se situe à 30 minutes en voiture.

Je fais le 1er loop, Pot Lake Loop, qui dure environ 2h30. Je commence à vraiment apprécier la randonnée dans ce cadre. Ce parcours est globalement en pentes montantes et descendantes. Les vues sur la forêt et les lacs sont parfaites. Le soleil et le calme sont toujours là.

Avec mes pauses photos et déjeuner, je mets finalement 3h pour faire le tour. J’ai vraiment chaud à la fin de ma petite randonnée. Merci la clim de la voiture !

Je passe mon après midi en centre-ville et plus particulièrement en bord de mer. À la fin de ma promenade, je me rends au Musée de l’Immigration qui se situe au Pier 21; l’une des portes d’entrée historique du Canada pour les immigrants venant principalement de l’Europe.

Je commence par la salle de l’immigration qui retrace les flux migratoires et les lois qui régissent l’accès au territoire. La mise en place en 1967 d’une entrée plus juste sur le territoire est très ressemblante aux exigences actuelles.

Ensuite, je participe à la visite guidée pour comprendre plus en détails le fonctionnement du Pier 21, en fonctionnement de 1928 à 1971.

On retrace le chemin pris par les immigrés dès leur arrivée au port : quitter le bateau, inspection des papiers, contrôle médical, inspection des bagages, achat du billet de train pour se rendre à leur destination finale …

Fin de journée toujours au calme dans ma chambre tout en surveillant les nouvelles météo.

La tempête Dorian qui a détruit les Bahamas et la Floride se dirige sur l’Est du Canada et doit passer en plein sur Halifax en Catégorie 2. On ne peut jamais anticiper la météo lorsque l’on voyage !

ÎLE DU CAP BRETON
Jour 4

Ce matin levée à 6h. Je vérifie une dernière fois les prévisions météo. Il semblerait que la tempête touche Halifax vers 15h.

Cela me laissera le temps de faire mes 5h de route pour me rendre sur l’île du Cap Breton et sillonner la route Cabot Trail, connu pour ses vues magnifiques et faire une ou deux randonnées. 

Arrivée au Cap Breton à midi, je fais un arrêt au centre d’information. Le personnel m’annonce que par soucis de sécurité tous les parcours de randonnées et les plages sont fermés car la force du vent est déjà importante et elle ne fait qu’augmenter. La tempête ne passe que ce soir ici et pourtant je subis déjà les conséquences.

Je prends donc le temps de manger dans ma voiture avant de me rendre à l’auberge de jeunesse. Sur la route du Cabot Trail, j’effectue 2 ou 3 arrêts pour voir la vue malgré le ciel gris. Il est vrai que le vent souffle fort. À l’arrêt dans la voiture. Cette dernière bouge fortement. 

Arrivée à mon auberge, HI Cabot Trail, réservée sur Booking, la propriétaire m’annonce qu’il y aura surement une coupure de courant dans la nuit et n’ayant pas de générateur, on sera sans électricité et chauffage. De toute façon, je ne peux rien y changer.

Je fais connaissance avec les 4 allemandes déjà présentes. À peine mon dîner terminé, coupure de courant vers 21h.

N’ayant pas eu l’intelligence de télécharger des films sur ma tablette, je lis quelques instants avant d’aller me coucher. On verra ce que donne la tempête demain matin.

PLUS DE PHOTOS ICI …


Ta dose d’inspiration !

N’hésite pas à t’abonner à ma newsletter mensuelle pour recevoir un récap’ de tous les nouveaux articles disponibles sur le blog : Récits voyage, Conseils, Budgets, Photos, …

Traitement en cours …
Tu es bien abonné(e) à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s