Mahalo Maui #1

« UN PETIT PAS EN AVANT PEUT ÊTRE LE DÉBUT D’UN LONG VOYAGE »


Souvent considéré comme un pays indépendant, Hawaii est bien l’un des 50 états des État-Unis.

Hawaii faisait parti de mes destinations rêves. Avec ma faible connaissance de cet état, je ne pensais qu’à l’île d’Oahu. Mais cet archipel regroupe près de 137 îles dont les 4 principales, et les plus visitées, sont Oahu, Big Island, Maui et Kaua’i.

Après des heures de recherches et des tableaux comparant les prix du billet d’avion, des logements et de la location de voiture, je me décide et choisis de partir pour 1 semaine sur l’île de Maui dite la plus belle et la plus chère ! 

En septembre 2019, de retour à Toronto après 3 semaines en France, j’ai à peine le temps de me remettre du décalage horaire que je suis déjà en route pour Hawaii. 

MAUI, HERE WE ARE
Jour 1

Levée à 3h du matin, je me dirige vers l’aéroport Toronto Pearson, Terminal 1. Lorsque l’on se rend aux États-Unis depuis le Canada, on passe la douane américaine dans l’aéroport canadien. J’arrive avec 2h30 d’avance et heureusement !

Au passage de la sécurité tous mes bagages sont vérifiés obligatoirement et je passe au scanner corporel d’office. Bien sûr, je ne suis pas la seule à voyager de bonne heure et il y a une queue interminable pour passer la douane.

Après mon passage, je me pose quelques instants avant de prendre mon premier vol de 5h30 avec United Airlines. Je choisis toujours la place côté hublot. Obligée d’avoir la vue sur l’extérieur. Mon escale est à San Francisco où je reste 5h !

J’ai le temps de manger deux fois, dormir, faire un tour de l’aéroport avant de monter dans mon vol en direction de l’aéroport Kahului, Maui. Et c’est reparti pour 5h30 de vol.

Sans bagage en soute, ma sortie de l’aéroport est express. Avec une destination au soleil, je ne me charge pas avec une grosse valise et économise un peu sur le prix du billet. À ma sortie, il fait lourd et le soleil se cache.

Je récupère ma voiture de location chez Dollar, filiale de Hertz. J’ai voulu faire la maligne en réservant une Jeep 2 places. Les voitures n’étant pas attribuées, lorsque j’arrive au parking, il ne reste que des 4 places. C’est donc partie pour la grande partie !

Je prends directement la direction de mon auberge de jeunesse qui se situe à Paia à moins de 30 minutes à l’est de l’aéroport. Pas facile de conduire la nuit après un réveil de bonne heure, 11h de vol et 5h d’escale.

Je séjourne au Aloha Surf Hostel dans une chambre de 6 filles. J’ai encore une fois fait ma réservation sur Hostelworld. Les vols n’étaient pas long mais la journée a été longue. Une fois installée, je ne fait pas long feu et malgré la chaleur insupportable dans ma chambre, le sommeil prend le dessus et je m’endors comme une masse.

GRAND SOLEIL À MAUI
Jour 2

Réveil à 6h, je prends mes marques dans l’auberge. Après un petit-déjeuner pancakes et fruits, je profite de ce réveil aux aurores pour me promener au bord de la plage qui est à 10 min à pied de l’auberge.

Aujourd’hui, c’est journée plage sur la côte sud-ouest de l’île. Je prends les clés de ma belle Jeep pour me rendre sur “la plus belle plage de Maui”. Je me rends à Big Beach. Le soleil est bien présent. La plage est à 45 min de voiture et la chaleur est beaucoup trop pour moi.

J’arrive sur les coups de 10h30 sur une plage magnifique. Elle est longue et large, sable doré et eau turquoise. Je regrette de ne pas avoir de parasol avec ce soleil qui me tue !

Je trouve une des rares zones d’ombres vers le centre de la plage. Bien sûr, j’en profite pour me baigner. Étant toute seule, j’ai un petit sac avec toutes mes affaires que je peux surveiller au loin. J’apprécie ces jours d’été supplémentaires étant donné que l’été fut court à Toronto.

Après avoir fait bronzette un bon moment, je décide d’aller manger et m’arrête au truck de tacos juste à la sortie du parking, Jazzy’s Kitchen. Étant une fan des tacos, je suis forcément tentée par tout. Mon choix s’arrête sur les crevettes, le poulet et le boeuf. Malheureusement ce n’est pas les meilleurs tacos que j’ai goutés (Miami et San Diego restent dans mes souvenirs).

Je reprends la route pour digérer et prends la direction d’une nouvelle plage Maluaka beach, légèrement plus au nord. En arrivant, j’ai de la chance et trouve une place sur le mini parking de 5 places situé directement à l’entrée.

Encore une fois une plage magique avec une belle vue dégagée donnant ur l’île Kahoolawe. Cette fois-ci les touristes sont au rendez-vous. Je me trouve tout de même un petit coin calme où il n’y a personne car pas facile d’accès.

Je profite encore une fois de l’eau et de la vue avant de m’en aller lorsque la pluie fait son apparition. Et oui, ce n’est pas ensoleillé H24 à cette période de l’année. Mais ce n’est pas grand chose. Je rentre à mon auberge de jeunesse et profite des lieux.

ROUTE D’HANA INVERSÉE
Jour 3

Aujourd’hui, je fais The Road to Hana dans le sens inverse que la route habituelle des touristes. Cette route est très connue car on peut s’arrêter tout au long du chemin et y trouver quelques randonnées et des chutes d’eau plus belles les unes que les autres. J’ai décidé de faire la route dans l’autre sens pour éviter le grand nombre de touristes à mon premier arrêt, Waimoku Falls.

Entre mon auberge de jeunesse à Paia et le point de départ de la petite randonnée, j’en ai pour 87 km et 2h de route. Il faut dire que la route est vallonnée pendant au moins 1h. Puis une fois en montagne, tout n’est pas goudronné, il y a plein de virages et la route est très serrée.

J’arrive à destination sans problèmes. Arrivée à 10h, bien sûr il y a du monde dans le parking et je crains qu’il n’y ait trop de personnes au niveau de la chute d’eau. Je n’y peux rien.

Pour rejoindre la chute, je commence par prendre le Pipiwai Trail. C’est partie pour une petite heure de marche à travers la forêt, son “champs” de bambou et ses cours d’eau. Vaut mieux éviter de venir en tongs. Le chemin est souvent boueux et je traverse quelques ruisseaux.

Au bout du chemin, un affichage nous interdit de nous rendre au pied de la chute. C’est sans compter sur mon respect de cette règle. Je continue ma route et me retrouve sous une très belle chute haute de plus de 121m. Il n’y a que 4 autres personnes présentent à ce moment là. L’affichage arrête un grand nombre de personnes. 

Je redescends pour me rendre au Seven Sacred Pool qui se situent à mon point de départ. Malheureusement le temps est nuageux et la mer agitée. L’accès aux 7 bassins est fermé mais je peux tout de même les observer sur le bord et prendre mon déjeuner par la même occasion.

De retour sur la route, je décide de m’arrêter au niveau de Wailua Falls. Près des chutes, il y a soit des petits parkings soit des emplacements pour 1 ou 2 voitures. D’ailleurs, toutes les chutes ne sont pas répertoriées sur internet.

Ensuite, stop à Waioka Pond ou Venus Pond. L’entrée est un peu plus subtile mais il y a quand du monde quand j’arrive sur place.

Le soleil n’est pas au rendez-vous mais il est agréable de ce baigner avec la chaleur (attention aux amateurs l’accès au bassin n’est pas sécurisé). Après cet arrêt, je décide de finir ma boucle jusqu’à mon auberge.

Il est impossible de tout voir en une journée même en se levant tôt. Il vaut mieux s’organiser sur 2 à 3 jours pour en profiter au maximum.

Pour mon dîner, je me rends au fameux restaurant Paia Fish Market et je ne suis pas déçue. La carte est variée et on peut tester un grand nombre de poissons frais du jour.

PLUS DE PHOTOS ICI …

Suite de mon voyage à Hawaii ici


Ta dose d’inspiration !

N’hésite pas à t’abonner à ma newsletter mensuelle pour recevoir un récap’ de tous les nouveaux articles disponibles sur le blog : Récits voyage, Conseils, Budgets, Photos, …

Traitement en cours …
Tu es bien abonné(e) à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s