Bienvenido en Quintana Roo #1

« ON A JAMAIS AUTANT BESOIN DE VANCANCES QUE LORSQU’ON N REVIENT »


J’ai toujours eu en tête la mauvaise réputation du Mexique à cause des médias et des commentaires négatifs de personnes qui n’y avaient jamais mis les pieds.

Puis, je ne parlais pas un mot d’espagnol. Je n’étais pas du tout rassurée. En même temps, je ne pouvais pas non plus rester au Canada si longtemps sans en profiter pour aller visiter le Mexique qui est tout proche.

C’est donc une décision de dernière minute qui m’a fait prendre l’avion pour Cancún en plein mois de décembre il y a 1 an.

HOLÁ MEXICO
Jour 1

J’arrive à Cancún avec la compagnie Air Transat au départ de Toronto. Je me souviendrais de prendre les billets d’avion dès les premières recherches. Les prix ont augmenté de 100€, en quelques jours, le temps que je me décide à y aller ou non.

À l’arrivée, je me rends à l’accueil du loueur de voiture Enterprise pour récupérer ma voiture. À la sortie de l’aéroport, il y a un nombre inconsidérable de personnes qui vous proposent leurs services pour vous emmener à votre hôtel. Je prends la navette pour me rendre à l’agence, à 5/10 minutes de l’aéroport. Je tombe sur une voiture pas très moderne et loin d’être aussi bien que les modèles que j’ai déjà eu tout au long de mes différents voyages.

Mais le prix était plus que raisonnable. Lors d’une location, il faut toujours se connecter aux différentes version en fonction des pays. Vivant au Canada à cette époque, j’étais directement dirigée vers le site canadien mais en passant par le site français, j’ai gagné pratiquement 100€ en incluant leur assurance dite « obligatoire ». J’ai donc payé 120€ pour 8 jours. Une fois que j’ai fais le tour de la voiture à l’agent, c’est parti pour le centre-ville.

Avec tous les retours que j’avais eu au sujet de Cancún j’ai décidé de n’y rester que 1 nuit et j’ai préféré prendre une auberge près du centre plutôt que dans la zone touristique au bord de la plage bien connue pour le Spring Break.

Je séjourne au Chiibal Hostel, auberge neuve et peu fréquenté à cette période de l’année. Il y a même un bar donnant sur une piscine. Je paie 350pesos donc 16€ pour la nuit. À peine arrivée je cherche une banque pour retirer de l’argent. Ici, ils préfèrent les paiements en espèces. Tu te retrouves donc avec une tonne de billets pour à peine une centaine d’euros (100€ = 2390MXN pesos).

Je passe la journée en ville. Je visite le Mercato 28 avec ses dizaines et dizaines de vendeurs d’objets et souvenirs en tous genres. Je fais un 1er tour avant de m’arrêter pour déjeuner dans l’un des petits resto en plein milieu du marché. Ils sont tous collés les uns aux autres. Ils t’abordent tous et je ne sais plus où donner de la tête. Pour ce premier repas, c’est tacos et guacamole.

Avant de retourner à l’auberge, arrêt obligatoire pour acheter des bouteilles d’eau car il fait bien chaud en ce mois de décembre. Mais, je ne me plains pas de la chaleur car j’ai quitté les 10°C de Toronto.

JOURNÉE ENSOLEILLÉE
Jour 2

Au réveil, il fait frais en cette période de l’année. Je m’installe pour prendre mon petit-déjeuner en terrasse et je suis l’une des rares. Il y a vraiment très peu de personne dans l’auberge. Ce matin c’est petit-déjeuner préparé par le cuistot. J’ai le choix entre plusieurs propositions. Je choisis des oeufs brouillés et un petit thé tant qu’il fait frais.

Avant de reprendre la route, je vais à la plage Playa las Perlas conseillée par une des filles de ma chambre. Pour cela, je dois prendre la direction de la zone hôtelière. J’arrive sur une toute petite plage, très tranquille. Avec le petit soleil du matin, le moment est parfait.

En route pour le sud, je longe la zone hôtelière longue de 23km. Ici, pas besoin de se rendre en centre ville pour quoi que ce soit ! Tout est disponible. La plage est donc très longue et large. Maintenant que l’ai vu, je comprends bien les Spring Break ici.

Fini Cancún et direction Playa del Carmen avec quelques arrêts en route. Je m’arrête d’abord à Puerto Morelos, petite ville relais entre les grands centre-villes, à 30minutes de Cancún. Je déjeune au Punta Corcho. Bien sûr, je mange encore du guacamole accompagné de poisson. Je suis en bords de mer et j’en profite. Bon Appétit !

Puis, je me rends à mon premier cenote, le Cenote Verde Lucero pour 150pesos soit 6€. Les cenotes sont des bassins plus ou moins grands à l’air libre, à moitié couverts ou dans des caves. Ce sont des formations naturelles que l’on retrouve principalement dans les régions du Quintana Roo et du Yucatán.

Pour ce premier cenote, j’ai droit à un bassin ouvert avec une tyrolienne où l’on peut se lâcher au dessus de l’eau. Je passe un bon moment ici avec une famille mexicaine. Pas obligé de préciser que lorsque la grand-mère me parle, je ne fais que sourire car je ne comprends pas un mot de ce qu’elle me dit 🙂

Je reprends la route pour Playa del Carmen. Ici, je séjourne à l’auberge Red Panda Hostal pour 240pesos soit 10€. Elle se situe à quelques pas du centre-ville et de la plage. Encore une fois, il y a une piscine disponible. À peine installée, je fais un tour à la plage pour profiter des animations en cette fin de journée. Il y a du beau monde qui profite du couché de soleil et de la musique.

Puis, je me balade sur la rue principale pour acheter mes souvenirs et dîner à Cerveceria Chapultepec. C’est une chaîne de restaurants présente dans plusieurs villes. Ils proposent des plats format mini au même prix.

CENOTES
Jour 3

Aimant prendre un bon petit-déjeuner le matin, je teste les Chilaquiles con un Huevo préparé par le cuistot. Ce sont des petites tortillas avec une sauce tomate maison et un oeuf. Le cuistot me fait plaisir avec 2 oeufs. Waoouh. À cela je prends une pomme et des céréales Frosties (ça faisait longtemps).

Aujourd’hui, je passe ma matinée dans les cenotes du coin. Il y en a tellement que je ne sais pas quoi choisir ! Je commence par le Cenote Azul. J’ai la chance d’arrivée en même temps qu’un grand bus touristique. Du coup ce n’est pas tout à fait calme mais très beau et en plein soleil. Ce cenote coûte 100pesos soit 4€.

J’enchaîne avec le Cenote Jaguar pour 250pesos soit 10€. Dans cette zone, il y a plusieurs cenotes. Les gérants font pleins d’offres à divers prix.

À ce cenote, il n’y a personne à l’horizon pendant une bonne heure. J’ai encore droit à un bassin ouvert et une tyrolienne surplombant le long plan d’eau. L’entrée dans l’eau est timide mais une fois à l’intérieur tout va bien. Puis, je fais mon tour de tyrolienne bien évidemment. Je prends une pause déjeuner avec mes sandwichs préparés à l’auberge avant de partir après l’arrivée d’un bus touristique.

Après cette belle matinée, je me dirige vers Tulum pour l’après midi. Je trouve une petite place de parking assez facilement. Ça a ses avantages d’être une femme seule. Les chauffeurs de taxi me trouvent une place près de leur emplacement réservé et proche de l’accès à la plage.

Je déambule sur la plage et je me trouve un coin d’ombre pour me reposer et lire avant de me baigner un peu. Puis, je continue ma petite balade le long de la plage avec une vue panoramique sur les fameux Temples Mayas de Tulum.

Il est temps pour moi d’y aller d’ailleurs. Il n’y a pas de parking proche de l’entrée du site Maya, je dois donc marcher une bonne quinzaine de minutes avant d’atteindre l’entrée. Une autre leçon à retenir : vérifier les horaires d’ouvertures des lieux touristiques ! Le site ferme dans moins d’une heure !

Je fais rapidement le tour du site qui est quand même très grand. Je peux voir les temples et en apprendre un peu plus sur leur histoire.

Je prends finalement la direction de mon auberge de jeunesse Mayan Monkey Hostal Tulum. Cette auberge est à peine fini, toute neuve dans une rue encore en travaux. Elle est très grande, spacieuse et ouverte. Il y a une piscine et un bar avec un espace pour profiter de ses soirées.

Toutes les portes s’ouvrent avec notre bracelet électronique. Je dine encore une fois au Cerviceria Chapultepec avec des filles rencontrées dans ma chambre de 12. Le seul point négatif de l’auberge est qu’en cette période il fait frais le soir et la clim était bien trop forte.

LAGUNES AUX 7 COULEURS
Jour 4

Le lendemain au petit-déjeuner, je me bats contre l’invasion d’abeilles avant de déjà reprendre la route pour Bacalar ou la Lagunes aux 7 couleurs. Je m’arrête d’abord en ville pour acheter des bouteilles d’eau car la route est longue et la chaleur est toujorus là.

J’en ai pour 2h30 de route sous la chaleur. Finalement, les routes mexicaines ne sont pas si terribles, hormis la route principale à la sortie de l’aéroport; boujour les nids de poule énormes. Certaines portions de routes sont mêmes toutes neuves.

Je m’arrête directement au Cenote Azul. Juste magnifiques : eau transparente, peu de monde, soleil un peu couvert. Je mange sur place un cocktail de fruits de mer crevettes et pieuvres accompagné bien sûr de mon guacamole. Je profite pour me baigner, prendre des photos et déranger les autres touristes pour me prendre des photos. La ville de Bacalar n’est pas très développée et bien heureusement. Les hôtels sont plutôt plus au Nord, le long de la lagune.

En ville j’ai trouvé l’auberge Casa Eek Ballám Hostal. C’est très petit et mignon. Il doit y avoir une vingtaine de places. Je finis donc ma journée dans le hamac du 1er étage jusqu’au coucher de soleil …

PLUS DE PHOTOS ICI …

Abonne-toi et reçois une notification pour connaître la suite de mon voyage au Mexique


Ta dose d’inspiration !

N’hésite pas à t’abonner à ma newsletter mensuelle pour recevoir un récap’ de tous les nouveaux articles disponibles sur le blog : Récits voyage, Conseils, Budgets, Photos, …

Traitement en cours …
Tu es bien abonné(e) à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s