Hola Yucatán #2

« LE SOLEIL SE LÈVE POUR RÉCHAUFFER LES COEURS ET SE COUCHE POUR CALMER LES ESPRITS »


Suite de mes aventures au Mexique. Retrouve la première partie ici

CONDUIRE DES KILOMÈTRES
Jour 5

Aujourd’hui, je profite encore de Bacalar et sa belle eau transparente. À une dizaine de minutes de mon auberge, il y a un autre accès à la lagune, Balneario Ejidal Magico. Il y a juste un autre groupe de touristes et l’eau est magnifique. Je me rends sur l’un des ponton accessible facilement, sans avoir à nager. Je prends le temps de bronzer un peu plus.

Puis, retour à l’auberge pour récupérer mes affaires et repartir en voiture. Avant de quitter la ville, je déjeune dans un petit snack qui fait des tacos. Vraiment pas terrible. Je pense que, ne pas déjeuner aurait été mieux.

Direction Mérida cette après-midi. En arrivant en voiture, je passe par pleins de petites rues et la ville me paraît très agréable. Ici, je séjourne au El Tigre de Santiago pour 7€ la nuit en chambre de 4 personnes. L’auberge est super mignonne. L’entrée des chambres donne sur une cour extérieure centrale. Il y a uniquement des chambres en rez-de-chaussée, donc très peu de personnes.

Je profite de la fin d’après midi pour me rendre en centre-ville et penser à retirer encore un peu pesos ! En passant, je profite d’un petit spectacle de danse dans la rue. Pour ce premier soir à Mérida, je dîne au restaurant La Chaya Maya. Très bonne adresse avec pleins de leurs spécialités.

SITES MAYAS
Jour 6

Une des filles de ma chambre se joint à moi pour la journée. On prend la direction du site archéologique d’Uxmal. L’entrée est de 110pesos soit 5€. Il y a déjà pas mal de monde mais le site est très grand et on prend notre temps pour en faire le tour. Il y a un grand nombre de ruines, chacune représentant une zone précise de la vie d’avant. Sur place, on peut avoir un guide privé ou faire le tour en groupe.

En deuxième partie de matinée, on se dirige vers un des multiples Pueblos de la région pour y voir une Hacienda traditionnelle. On se dirige donc vers l’Hacienda Temozon transformée en hôtel de luxe.

On se retrouve vraiment excentré de la grosse civilisation. Les Pueblos sont de très petits villages presque désertés avec des anciennes Haviendas. Seulement quelques familles continuent d’y vivre. Proche des habitations, l’hacienda, leur héritage de la colonisation par les espagnols.

Les façades restent d’origine. À l’intérieur, tout est fait pour accueillir les touristes. Pour quelques centaines de pesos, on a accès aux installations de l’hôtel et on peut faire un tour avec un guide pour en connaître plus sur ce lieu.

Puis on retourne en centre ville pour déjeuner. On s’arrête au restaurant La Casta Divina qui nous promet des plats authentique du Yucatán. Je prends quand même en entrée du guacamole et du Cerdo cuit en cocotte accompagné d’une soupe de Black Bean en plat principal.

Puis c’est souvenir time. On fait le tour des boutiques souvenirs pour trouver ce qui nous plaît et qui n’est pas hors de prix surtout.

MERVEILLES DU MONDE
Jour 7

Aujourd’hui, je prends la direction de la dernière ville de mon parcours, Vallodolid. Mais sur le chemin, je dois m’arrêter pour voir ma première Merveilles du Monde moderne, le Chichén Itzá, pour 480 pesos soit 20€. C’est une grosse déception dès le départ. Sur tout le chemin principal pour accéder à la cité Maya et ses alentours, il y a des vendeurs de souvenirs. Ils sont des dizaines et des dizaines et gâchent l’histoire du site.

Ensuite, après avoir visiter Uxmal, je trouve le site bien moins grand, moins de ruines, peut-être même moins d’histoire. Un point positif est l’accès à un Cenote dont je ne connaissais pas l’existence mais il y a bien trop de monde ici.

Arrivée à plus de 10h, le site est assiégé par des centaines de personnes. À la moitié de ma visite j’en casse une de mes scandales. Heureusement que je garde mes baskets dans le coffre de la voiture et je les récupère en un rien de temps.

Après plusieurs heures de visite, je reprends enfin la route pour Valladolid. J’installe mes affaires à l’auberge Hostel La Candelaria puis je déambule dans le rues pour trouver de quoi manger.

Sous la chaleur écrasante, je trouve finalement, El Jardin de Los Frailes, totalement déserté vu l’heure avancée dans l’après-midi. Le cadre est sympas, ici, il n’y a que des tables en extérieur avec une structure et une charpente en bois pour la toiture. Mon guacamole et mon plat aux crevettes sont correctes.

HOT DAY
Jour 8

Pour ce deuxième jour à Valladolid, je me lève assez tôt pour arrivée au cenote à l’ouverture. Finalement, j’arrive avec une demi-heure d’avance au Cenote Zaci en plein centre-ville. Cette grotte semi enterrée est une perle à cette heure-ci. Peu de touristes, le temps de profiter en sentant la chaleur monter.

Je prends mon déjeuner au niveau de la place du centre-ville et prends un simple plat avec poulet qui est très bon en particulier la soupe. Depuis mon diner au restaurant à Mérida, je suis fan de la soupe de Black Bean.

Chaleur et plat chaud veulent dire sieste. Je passe l’après-midi au frais à l’auberge pour me reposer, la chaleur m’épuise. Ce n’est qu’en fin de journée que je fais un tour en ville et découvre les petites ruelles qui entourent la place centrale.

DÉPART
Jour 9

Je reprends la route pour Cancún de bonne heure pour prendre mon vol. Je pars en faisant bien attention au décalage horaire entre Valladolid et Cancun, +1heure.

Sur mon GPS, j’oublie de régler les options pour ne pas prendre la route avec péage. Je me retrouve donc à ce péage à devoir 300pesos en espèces uniquement, que je n’ai pas bien sûr. Il me reste 200pesos et je passe au moins 10minutes à négocier avec un agent qui ne parle pas anglais. Finalement le responsable arrive et décide de me laisser partir en payant avec ce que j’ai (être une femme peut servir hein ?!).

Arrivée à l’agence de location de voiture, je dépose ma voiture sans problème et attend la navette quand un couple d’américains arrive paniqué. Eux aussi viennent de Valladolid mais ils n’ont pas fait attention au décalage horaire. Nous prenons la navette ensemble et bien entendu on s’arrête à leur terminal en premier. Ils étaient déjà juste sur l’horaire mais avec le décalage horaire, on croise les doigts pour eux.

Le Mexique, Ma plus grande fierté. Mon dernier voyage avant mon retour en France après plus d’un an à l’étranger entre travail et voyages.

Malgré mes craintes et mon espagnol à dormir dehors, tout s’est très bien passé. J’ai amélioré mon vocabulaire bien sûr. Première chose retenue, Donde están los baños ? ;). Grâce aux recommandations je ne suis pas restée trop longtemps à Cancún et je ne regrette rien. Cela m’a permis de rouler jusqu’à Bacalar et découvrir cette pépite bleue. J’aurais tout de même pu rester du côté de Cancún pour me rendre à l’Isla Mujeres mais ça sera pour une prochaine fois.

Les villes comme Mérida sont tout aussi mignonnes que les bords de plage et plus vivantes aussi. Il me tarde de pouvoir reprendre les routes et continuer à améliorer mon espagnol grâce à ce genre d’expérience !

PLUS DE PHOTOS ICI …


Ta dose d’inspiration !

N’hésite pas à t’abonner à ma newsletter mensuelle pour recevoir un récap’ de tous les nouveaux articles disponibles sur le blog : Récits voyage, Conseils, Budgets, Photos, …

Traitement en cours …
Tu es bien abonné(e) à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s